Conduite du Changement / Christophe Faurie

 

 

 

Accueil

Blog

Contact

 


 

 

Ce site présente quelques livres concernant des techniques de conduite du changement.

 

Pour un aperçu rapide des principes de ces techniques, et des exemples réels de changement : une présentation

 

Conférence : France, économie et changement.

 

Application quotidienne de ces techniques : un blog

 

 

 

 

Conduire le changement : Transformer les organisations sans bouleverser les hommes

Ce n’est pas l’homme qu’il faut changer, c’est l’entreprise. Il faut pour cela maîtriser des mécanismes à « effet de levier ».

En exigeant une transformation de l’homme, les techniques classiques de changement nous font faire exactement le contraire de ce qu’il faudrait. Car l’homme « résiste au changement » : sa capacité d’évolution est limitée.

Or, l’entreprise, elle, peut changer. Vite, sans demander l’impossible à l’individu : l’effort est réparti sur chacun et devient négligeable. Il est même stimulant !

Apprendre à conduire le changement, c’est donc apprendre à maîtriser les mécanismes qui permettent au groupe de se transformer en évitant les limites de l’homme. Ces mécanismes, essentiellement invisibles, ont un intérêt inattendu : ils sont « à effet de levier ». Car les déclencher demande, certes, du talent et de l’expérience, mais quasiment aucun moyen !

A partir d’une analyse systématique de cas réels, vécus par l’auteur, ses clients et ses élèves, ce livre montre comment celui qui veut faire bouger une organisation peut construire son apprentissage de « leader du changement ».

(quatrième de couverture)

Extrait (Introduction)    Table des matières et Présentation L'Harmattan

 

Par où commencer ?

 

Les gestes qui sauvent est une introduction courte aux techniques de conduite du changement.

Son objectif est de donner au lecteur envie d’approfondir le sujet et, surtout, de ne pas se satisfaire du statu quo, de faire bouger son environnement.

 

Les deux autres livres sont des livres de perfectionnement qui partagent une base commune.

 

Transformer les organisations s’adresse particulièrement à celui qui doit mettre en œuvre le changement, qui devra affronter « l’irrationalité » humaine.

Il donne une large place aux sciences humaines.

 

Conduite et Mise en œuvre du changement est destiné plus particulièrement à celui qui doit concevoir le changement.

Il traite d’un grand nombre de problèmes qui se posent à l’entreprise, et indique comment utiliser les sciences du management (les techniques des consultants), pour en tirer des « méthodologies ambulatoires » qui permettent de les résoudre.

 

Conduire le changement : Les gestes qui sauvent

Ce livre est un plaidoyer pour l’apprentissage par l’exemple et suggère de déduire la théorie de l’exemple, au lieu de l’inverse. Pragmatique l’auteur constate que souvent l’entreprise est spontanément maladroite dans ses évolutions, et s’engage de fait dans des impasses. Il constate aussi que les cadres intermédiaires détectent très tôt les futurs obstacles au changement et sont souvent les mieux placés pour dégripper les mécanismes.
S’appuyant sur de très nombreux exemples et sur la complexité normale du fonctionnement d’une organisation, l’auteur démontre que le changement n’est pas nécessairement compliqué si on prend en compte sa dimension humaine, si on s’appuie sur un « électron libre » pour faciliter la propagation du changement ; il insiste sur la nécessité de processus de contrôle du changement. Il estime qu’en réalité la conduite du changement apparaît moins compliquée que ce que souligne la savante littérature sur le changement qui ne s’intéressait généralement qu’a des cas désespérés et médiatiques. On n’a pas besoin de techniques très sophistiquées pour manager les changements.
Livre optimiste, rempli de petits trucs simples. A lire par tous les responsables engagés dans une évolution d’entreprise. Michel Berger (AFPLANE).
Introduction, Table des matières et Présentation de MAXIMA

 

 

Conduite et Mise en Œuvre du changement : l’Effet de levier

Plutôt que de procéder à de grands chambardements, mieux vaut transformer l'entreprise, certaines de ses équipes ou de ses cadres et dirigeants, en douceur, estime l'auteur de cet ouvrage.

En tant que consultant, il a pu repérer les failles de nombre d'organisations et y remédier, à l'instar d'un judoka, en utilisant les résistances au changement du système et de ses membres, plutôt qu'en s'y opposant.

Qu'il s'agisse de dirigeants surchargés, ne pouvant travailler que dans l'urgence, d'équipes d'informaticiens se constituant en État dans l'État, de direction générale peinant à faire admettre une réorientation stratégique, mais aussi de responsables de service dont le refus d'accepter un changement organisationnel sera finalement bénéfique à l'entreprise... Des exemples de situations, que de nombreux lecteurs auront sans doute le sentiment d'avoir vécues, viennent illustrer sa méthode. Annie Kahn (Le Monde)

 Ce qui frappe dans cet ouvrage, c’est l’association rare d’une grande culture managériale et d’une pratique exceptionnellement riche. (…) Le résultat est là : le meilleur du management est mobilisé au service du changement. Henri Bouquin, Université Paris Dauphine

Extraits, Revue de Presse, Lecteurs et Présentation de MAXIMA